Ouvrages 2017-01-27T15:31:32+00:00

Ouvrages

Vous trouverez ci-dessous une liste d’ouvrages et de vidéos/DVD qui traitent du thème de l’adoption et que l’association met à disposition de ses membres.

Les livres sont classés en plusieurs catégories :

Nous vous recommandons particulièrement de lire « L’enfant adopté dans le monde en 15 chapitres et demi », livre décrivant de nombreux aspects de l’adoption.

Pour toute question ou tout renseignement, contactez la bibliothécaire :

Eveline Pheulpin Racine
Rue des Frênes 22
2206 Les Geneveys-sur-Coffrane
032 857 10 05

Livres pour enfants et adolescents

Barnabé a été adopté – Ophélie Texier (L’école des Loisirs) 2005
Un livre cartonné et très coloré pour parler de l’adoption avec les tout-petits

On s’est adoptés – Catherine Dolto-Tolitch (éd. Gallimard) 1996
Dès 3 ans. Quand on s’est bien adoptés, c’est comme si l’amour qu’on partage avec nos parents adoptifs nous mettait au monde pour une deuxième fois.

Dounia – Zidrou et Natacha Kasvoskaïa
Dès 3 ans. Dounia, petite fille africaine, découvre son papa, sa maman, sa nouvelle maison… Elle est encore très intimidée.

Je cherche une maman – Gemma Lienas, Rebecca Luciani (Enfance Avenir)2008
Conte pour enfants qui nous fait voyager entre deux continents en montrant aux plus petits des réalités différentes des leurs,ce livre met en scène l’histoire d’une adoption où les personnages vont se préoccuper de prendre soin d’une petite fille. Il parle de la maman biologique qui choisit la séparation pour lui offrir une meilleure chance dans la vie.

Jujube – Anne Wilsdorf (Kaléidoscope) 1998
Dès 3 ans. Quand Farafina tombe nez à nez avec un gros serpent sur le point de manger un bébé tout cru, elle n’écoute que son courage et tue le reptile. Et elle a une idée toute trouvée pour le bébé : elle le donnera à maman pour son anniversaire. Maman sera, c’est sûr, enchantée ! Les frères et les sœurs de Farafina – huit au total – partagent son enthousiasme. Mais Maman semble plutôt réticente…

Mon bébé du bout du monde – Rose Lewis (Syros)
Dès 3 ans. Mon bébé du bout du monde raconte la propre histoire de l’auteur. Celle-ci s’adresse à sa petite fille d’origine chinoise pour lui expliquer le monde, l’orphelinat en Chine, leur première rencontre, leur première complicité…

En attendant Timoun – Geneviève Casterman (Pastel) 1999
Dès 3 ans. Un très beau livre qui raconte l’attente de l’enfant du bout du monde, jour après jour, mois après mois, avec des très jolies aquarelles. Un livre d’une grande poésie autour du désir et du désarroi, avec très peu de texte et beaucoup de délicatesse.

La nuit où je suis née – Jamie Lee Curtis, Laura Cornell 1996
Dès 4 ans. Une petite fille demande encore et encore à ses parents de lui raconter la nuit de leur première rencontre.

Anika – Sabine Cotte (Rue du Monde) 2006
Dès 5 ans. Basile et ses patents vont chercher Anika en Inde. Il aura fallu beaucoup de démarches officielles pour pouvoir l’adopter. Le jour de la rencontre approche : Basile va enfine avoir une petite soeur!
Voici le récit dessiné d’une histoire vraie, celle d’une rencontre pour la vie.

Nina a été adoptée – Dominique de Saint Mars (éd. Calligram )1996

Dès 7-8 ans. Max et Lili entendent leur mère parler d’adoption. Heureusement, leur amie Nina, adoptée quand elle était bébé, est là pour leur raconter son histoire.

Max et Koffi sont copains – Dominique de Saint Mars (éd. Calligram )1996
Dès 7-8 ans. Ce livre de la série «Max et Lili» parle du racisme. Une histoire pour comprendre comment s’enrichir de la différence, ne pas en avoir peur et voir les autres avec le coeur.

Badésirédudou – Marie-Claude Bérot (Castor Poche) 2001
Louis a huit ans et c’est le petit dernier de la famille… jusqu’à l’arrivée de sa petite soeur. Désirée n’est pas un bébé qu’on va voir à la clinique, elle a six ans et vient d’Afrique. Louis a décidé : cette soeur, elle sera « Pas Désirée Du Tout! »

Tu veux ma photo ? – Marie-Sophie Vermot (Neuf de l’école des loisirs) 2001
Dès 8-10 ans. Un livre qui parle d’adoption et de racisme, avec une conclusion sous forme d’agréable surprise.

J’aurai ta peau – Emmanuel Bourdier (Nathan Poche) 2005
Dès 8-10 ans. Richard déteste Malal. Peut-être parce que Malal est noir… Ce matin-là sur le terrain de foot Richard a frappé Mal. A aucun moment il s’est imaginé quel effet cela pouvait bien faire d’être à sa place, dans sa vie, dans sa peau. Il aurait dû y penser avant. Désormais, il n’a plus le choix.

Adoption, les ados en parlent – Anne Lanchon (La Martinière) 2004
Dès 11 ans. Un livre qui évoque avec finesse et sans tabou un sujet dont les ados parlent avec difficulté, et qui permet d’ouvrir un dialogue pour mieux les comprendre.

Anibal – Anne Bragance (Pocket Jeunesse) 1997
Dès 11 ans. Le récit de l’adoption réciproque d’un fils biologique et de son frère adoptif.

Marine – Chantal Crétois (Castor Poche) 1999
Dès 11-12 ans. Marine est une  » enfant de la DDASS « . Elle apprend un jour que ses parents de naissance n’ont plus de droits sur elle, qu’elle peut être adoptée. Mais qu’il est difficile de se laisser aimer lorsqu’on a douze ans et que tout est cassé dans sa tête et dans son coeur !

Tant espéré, tant attendu – Diane Cadieux, Rebecca Dautremer (Gautier-Languereau) 2000
Merci aux auteurs d’avoir pensé à un album non de naissance, mais d’accueil pour l’enfant adopté. Avec de très jolis dessins, de beaux textes, des pochettes pour y glisser un souvenir ou des papiers de l’adoption.

L’adoption, comment répondre aux questions des enfants ? Fanny Cohen Herlem 2008
Face à l’adoption, aucune question d’enfant n’est anodine. De la souffrance de l’abandon à la reconnaissance de sa filiation, l’enfant «tricote» avec ses parents sa nouvelle histoire.

Témoignages sur l’adoption

Abandopté ! Ou le récit d’une vie magnifique  – Andrès Viret 2009

Né en Colombie, Andrès Viret a été adopté par une famille suisse alors qu’il avait 4 ans.
Son enfance magnifique est contée avec beaucoup d’humour et de reconnaissance. Narrant les étapes les plus difficiles, il a littéralement posé son cœur sur une feuille blanche. Rares sont les témoignages qui vont aussi loin dans les détails de l’obscurité, mais avec toujours la volonté de penser que la lumière n’est jamais très loin.
Des rues parisiennes au sommet de Kilimanjaro, des pistes de ski ensoleillées des Alpes suisses au Georges V à Paris, des flancs de l’Himalaya à l’Australie, de livreur de journaux à directeur d’entreprise, sa lente remontée vers la lumière est une succession d’aventures qui prouvent que dans la vie tout est possible.
Ce livre témoigne d’un immense bonheur, d’un amour sans limite pour sa famille et tente humblement de changer l’image de l’adoption souvent mal connue du grand public.

T’es pas ma mère – Prune Berge (Babel) 2001
Adoptée à la naissance. Stéphanie a vingt ans quand elle reçoit une lettre de sa mère, qui a accouché sous X. En lisant le récit des circonstances de sa conception et de sa naissance, la jeune femme, qui se croyait en rupture de lignage, découvre qu’elle doit compter à présent avec une autre mère et qu’il lui faudra concilier deux familles, avec leurs territoires génétiques et leurs pays dans la peau. Dans ce texte épistolaire sur le thème de l’adoption, la simplicité de l’écriture nourrit une émotion dont la force ne prétend qu’à celle du témoignage.

Parole d’adopté – Fabrice Delfieu, Joëlle de Gravelaine (Robert Laffont) 1988
On a beaucoup écrit sur l’adoption, mais on a rarement donné la parole aux adoptés.

Quand l’amour devient aventure… – Simon Geiser Verdon (La Fusion SA) 2006
Une mère (neuchâteloise) accompagne sa fille pour rencontrer sa future petite-fille au Rwanda

Erda-Martine, histoire d’une vie – Lily Kopitopoulos (Bernard Campiche Editeur) 2001
Adoptée à sa naissance – elle ne l’apprendra qu’à l’âge de 8 ans -, Lily part, à près de 50 ans, à la recherche de sa mère. Une petite annonce publiée dans un journal américain parvient à Else Blansted, une monteuse de musique renommée de Hollywood…
Erda-Martine évoque l’obstination d’une enfant à retrouver ses origines et la «renaissance» d’une adulte.

Dis merci ! Tu ne connais pas ta chance d’avoir été adoptée – Barbara Monestier (Editions Anne Carrière) 2005
L’avis du journal Le Monde : «On ne le lit pas pour son style, mais pour comprendre son désespoir, son sentiment d’arrachement. Car autant le dire tout de suite, Barbara Monestier, tout au long de son enfance et de son adolescence, n’a pas été bien. Elle a vécu son adoption, à l’âge de 4 ans, comme un enlèvement et a ressenti un grand vide. Elle était Chilienne. Elle est devenue Française. Elle mettra bien une vingtaine d’années à se remettre de ce choc. Durant tout ce temps, elle ressent des bouffées de haine, elle est habitée par l’envie de fuir, de disparaître.»

Adopte-moi – Sinéad Moriarty (Plon) 2007
Roman – Emma et James se lancent dans un marathon dont ils ne connaissent pas l’issue : adopter…Mais il est hors de question de renoncer, malgré un parcours semé d’embûches !

A comme Adoption – Muriel Rossini 2004
Une maman raconte les péripéties de l’adoption de deux enfants venus de Corée, elle nous invite à partager les moments forts du quotidien, les surprises, et quelques bribes des grandes réflexions que l’adoption internationale suscite.

Les enfants de la colline des roses – Bernard Martino (JCLattès) 2001
À Budapest, un endroit unique au monde accueille, depuis 1946, les enfants abandonnés. Loczy est une institution où l’équipe éducative met tout en oeuvre pour remplacer une relation mère-enfant défaillante.
Bernard Martino retrace l’historique de ce lieu et nous livre les témoignages percutants de ceux qui sont à l’origine de cette réussite exemplaire.

Itinéraire d’un amour, récit d’une adoption réciproque – Anne Montel-Girod (Filipacchi) 1992
Un journal de bord à l’écriture sobre et précise qui pose par subtiles et délicates touches les problèmes les plus aigus concernant l’adoption, mais aussi le rôle des psychiatres, de l’entourage.

Adopté dans le vide – Christian Demortier (Editions de Sarment) 2001
«Déraciné, comment croître et s’épanouir ?» s’interroge Christian Demortier, Indien d’origine, adopté par une famille belge à l’âge de deux ans et demi. Il vit des rapports difficiles avec ses parents adoptifs et la socitré dans laquelle il grandit, aussi se sent-il ballotté entre les deux cultures orientale et occidentale. À dix-neuf ans, il commet un acte qu’il juge répréhensible. Il s’en inquiète et décide de partir à la découverte de lui-même. Il retourne en Inde.
L’auteur livre son expérience sans détour. Il ouvre le débat de l’adoption d’enfants étrangers et des problèmes posés par les différences de mentalité et de culture.

Clara, récit d’une adoption – Isabelle Girard
Au centre de ce récit, le Cambodge. Isabelle Girard y a passé son adolescence. Elle a toujours su que ce pays la retiendrait autrement que par de simples souvenirs. Vingt ans plus tard, elle y revient et en ramène Clara. Aussi pudique qu’émouvant, son livre est le récit de cette double histoire – un retour et une rencontre -, le récit d’une adoption

Parcours de femme – Henriette Labarre
L’auteur raconte son parcours, depuis son enfance heureuse auprès de parents adoptifs jusqu’aux retrouvailles avec ses parents biologiques. Des années jalonnées de joies, de bonheur, d’amour, de mélancolie, de doutes et de désespoir parfois.

Les Miracles de l’Adoption – Marie-Chantal Martineau

L’auteur a regroupé des histoires d’adoption témoignant d’amour, de coïncidences surprenantes, de petits ou de grands miracles, de courage, d’espoir et de détermination. Ces trente histoires émouvantes vous toucheront droit au coeur et vous procureront une vision différente de l’adoption.

L’adoption, une autre naissance – Maryse Wolinski (Ed. Bernard Barrault) 1984
L’auteur a choisi de nous raconter, à travers l’histoire de quelques personnages exemplaires en mal d’enfance et de quelques enfants débarquant dans une société très différente de la leur, l’apprentissage de la tendresse, de la tolérance, des erreurs et des joies.

Paroles d’adoptés – Revue edelweiss, déc.-janv. 2003-2004
Cinq histoires de vie d’adultes qui ont été adoptés dans les années 70.

Documentation sur l’adoption

Enfant qui a mal, enfant qui fait mal ? – Caroline Archer (de boeck) 2007
Nourrissons, petits enfants
Caroline Archer cherche à fournir aux parents adoptifs et d’accueil une compréhension de l’étendue complexe des difficultés auxquelles leurs enfants doivent faire face suite à leurs expériences précoces traumatisantes. En explorant de manière très complète les effets des expériences négatives sur les systèmes innés de réponses biologiques de l’enfant, elle aide les parents à donner du sens aux comportements souvent compliqués de l’enfant blessé / qui blesse dans sa famille. Elle les guide dans l’analyse des difficultés rencontrées dans leur famille et dans la façon de faire face à des situations complexes et elle leur propose un grand nombre de pistes, laissant à chacun le soin de choisir celle qui s’adapte le mieux à la situation concrète de sa famille.

Enfant qui a mal, enfant qui fait mal ? – Caroline Archer (de boeck) 2007
Grands enfants, adolescents

Enfant blessé, enfant qui blesse – Alexandra Bosworth 2001
Après de nombreuses années de recherche sur l’attachement du nourrisson et les conséquences possible d’un attachement distordu, elle développe dans ce livres des méthodes éducatives spécifiques pour parents d’enfants présentant des troubles de l’attachement

L’enfant adopté dans le monde en quinze chapitres et demi – J-Fr Chicoine, P Germain, J Lemieux (Ed. Hôpital Sainte-Justine) 2003
Inspiré par les milliers d’enfants que les auteurs ont rencontrés au cours de leur carrière, ce livre a été conçu «pour les parents hantés par des questions sans réponse. Il a été pensé aussi pour les intervenants, souvent isolés face à la détresse des familles».
Il traite des multiples aspects de l’adoption internationale : l’abandon, le processus d’adoption, le bilan de santé, l’alimentation, la croissance, le développement, les troubles de développement, les particularités ethniques, l’adaptation, le nouveau milieu de vie et l’identité.
Un ouvrage complet comme il s’en fait rarement, écrit par trois spécialistes de l’enfance internationale.

L’adoption – Fanny Cohen Herlem (Le cavalier bleu) 2003
«On adopte un enfant quand on ne peut pas en avoir» «Il existe un marché de l’adoption» «Il faut dire tout de suite à l’enfant qu’il a été adopté» «Il est plus facile d’adopter un enfant quand il est tout jeune» «Les enfants adoptés sont moins équilibrés que les autres» «Les procédures d’adoption sont extrêmement longues et complexes» … Issues de la tradition ou de l’air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. L’auteur les prend pour point de départ et apporte ici un éclairage distancié et approfondi sur ce que l’on saitr ou croit savoir.

L’adoption, d’une fracture à une renaissance – Anne Decerf 2005
À partir d’histoires accumulées au cours de rencontres avec des familles adoptives, Anne Decerf a cherché à comprendre comment l’enfant entre en relation avec les acteurs de sa nouvelle vie. Loin d’être un livre pessimiste, c’est un livre profondément positif, qui ne peut laisser aucun parent indifférent, quel que soit l’âge auquel son enfant est entré dans sa vie, quelle que soit son histoire. Chacun y puisera force et sérénité.

Abandon et adoption, liens du sang, liens d’amour – Autrement 1988
Abandonner et adopter : ces deux démarches de détresse et d’amour, apparemment contradictoires, ne se conçoivent plus l’une sans l’autre. Pourquoi continue-t-on à culpabiliser ces femmes qui laissent leur enfant ou celles qui deviennent mères sans procréer? Comment a évolué le statut de l’adoption et comment se vivent réellement aujourd’hui ces nouvelles parentés ? Toutes ces questions sont abordées de façon concrète avec une large équipe d’historiens, d’ethnoloques, de sociologues, de psychiatres, de juristes, ainsi que de familles et d’enfants adoptés.

Après l’adoption – Cécile Dollé et Robert Neuburger
Au moment où ils décident d’adopter un enfant, les futurs parents se sentent bien souvent seuls et démunis. Ils sont en général informés sur «l’avant», mais rarement préparés à «l’après» : première rencontre, premiers mois, adolescence , douleurs secrètes de l’enfant…

Destins d’enfants – Françoise Dolto, Nazir Hamad (Gallimard) 1995
Conférence de Fr. Dolto devant un public de travailleurs sociaux, puis entretien avec Nazir Hamad, psychologue dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Enfance, dont elle accompagne la réflexion sur l’adoption et les enfants placés.

Parents de coeur – Sherrie Eldridge – 2003
L’auteur, elle-même adoptée, aborde les questions que se pose un enfant, les relations parents-enfants. Ce livre fourmille de renseignements qui permettront à tous les parents de ne pas se sentir démunis devant les comportements parfois déroutants de leurs enfants et d’adopter la meilleure réponse ou attitude possible… Tout y est expliqué de façon recette. Chacun fera le tri…

Les enfants de l’abandon – Françoise Gaspari-Carrière

Enfants délaissés, adoptions tardives en France et en Europe – Claire Gore (ESF Editeur) 2001
C’est le livre qu’attendaient les futurs parents adoptifs d’enfants dits «grands». Après une mise à jour de l’état de l’adoption des pupilles de l’État, et une étude des raisons de l’abandon, de l’adoption tardive et de l’impact psychologique sur l’enfant, Claire Gore étudie les cas de 8 enfants adoptés après 8 ans et leur évolution au cours des 5 années suivantes. Elle fait ensuite un tour d’horizon sur la question de l’adoption en Europe. De nombreux ouvrages y sont référencés. C’est un des livres de base pour tout futur candidat à l’adoption.

Naître là-bas, grandir ici. L’adoption internationale – Jean-Vital de Monléon (Belin) 2003
Chaque année, 4 000 enfants venant du monde entier sont adoptés en France. Pourtant, L’adoption n’est toujours pas perçue comme un équivalent de la filiation biologique, mais plutôt comme une sorte de parenté au rabais. Pour comprendre pourquoi tant d’a priori entourent encore cette façon d’être parent et enfant, l’auteur interroge le poids que l’Histoire fait peser sur les mentalités et analyse ce qui se passe dans d’autres cultures. L’adoption est souvent synonyme d’inquiétude psychologique, comment être parent d’un enfant dont on ne sait rien ? L’auteur fait part ici de toute l’expérience de sa consultation d’adoption.

L’enfant adoptif et ses familles – Nazir Hamad (Denoël) 2001
Qu’est-ce qui peut venir contrarier l’engagement des parents d’adoption ? Quand et comment doit-on révéler à l’enfant adopté le mystère de sa naissance ? Autant de questions très sensibles auxquelles ce livre tente de répondre, en dessinant une grille de lecture permettant une analyse originale du problème de la filiation, réelle et symbolique.
Nazir Hamad, psychanaliste, a longtemps travaillé au côté de Françoise Dolto.

L’adoption – Nazir Hamad, Jean-Claude Aguerre (érès) 2004
De quel désir est-il l’objet, cet enfant dont le Nom-du-Père ne doit rien à la lignée biologique ? Comment s’organisera son roman familial alors que, justement, père et mère ne sont effectivement pas ceux qui l’engendrèrent ?

De l’une à l’autre, de la grossesse à l’abandon – Sophie Marinopoulos (Hommes et perspectives) 1997
L’auteur se penche sur l’histoire et le cas de ces mères qui abandonnent. Elle plaide pour une reconnaissance de cet abandon, par nécessité pour les parents qui posent cet acte, pour l’enfant qui naît à travers cet acte et pour toute la cohérence de la filiation adoptive. Elle s’appuie sur les pratiques culturelles de don d’enfant (en Polynésie, Australie, Nouvelle-Zélande…)

Le chemin de l’adoption – Jean-François Mattéï (Albin Michel) 1997
L’auteur, pédiatre, à l’origine de la loi de 1996 qui rend les démarches de l’adoption (en France) plus simples et plus sûres, passe en revue à l’aide de nombreuses histoires vécues toutes les étapes et les questions que se posent les candidats à l’adoption.

L’adoption interraciale – Françoise Maury (L’Harmattan) 1999
Après quelques pages de lecture, j’étais séduite et regrettais de ne pas avoir lu ce livre au moment où je passais l’agrément…On comprend mieux à travers ce texte simple les enjeux psychologiques de l’enfant que nous allons accueillir, le pourquoi de nos réactions et des siennes, les éléments dont ont besoin les psychologues pour valider notre projet
Si vous en êtes au stade de l’agréement, commandez le vite.
Si vous avez votre enfant, commandez le vite car ce livre donne une mine d’explications à toutes les questions qu’on peut se poser en adoptant.

Renouer avec soi (L’enfant adopté devenu adulte) -Nancy Newton Verrier (de Boeck) 2008
Quand les adoptés deviennent adultes, leurs difficultés relationnelles ne disparaissent pas comme par enchantement. Leur peur de l’abandon rejaillit sur leur vie intime et ils trouvent différents moyens pour éviter de se sentir vulnérables dans leurs relations…

L’enfant adopté. Comprendre la blessure primitive – Nancy Newton Verrier (de Boeck) 2008
En appliquant les données de la psychologie prénatale et périnatale et celles sur l’attachement, la création du lien et la perte, ce livre détaille les effets de la séparation des enfants adoptés d’avec leur mère de naissance. De plus, il donne à ces enfants, dont la souffrance a longtemps été méconnue ou mal comprise, la validation de leurs sentiments ainsi qu’une explication à leurs comportements.

On ne choisit pas ses parents – Jean-Philippe Pierron (Seuil) 2003
Les procédures d’adoption ont toujours existé.Dans le contexte particulier de la civilisation occidentale contemporaine, les questions du sens, de la valeur et même des conditions de légitimité de l’acte adoptif connaissent un degré de complexité encore jamais égalé. Vouloir adopter dignement n’est plus aussi simple qu’hier dans un monde où l’inégalité géographique s’est tellement creusée que la pauvreté de certains pays alimente l’existence de commerces d’enfants. Quant à savoir qui peut adopter, l’évolution récente des mœurs et des structures familiales soulève un véritable débat de société : que doit-on penser de l’adoption par un parent unique (monoparentalité) ou par un couple homosexuel (homoparentalité) ?

L’empreinte de l’abandon – Claudette Rivest (CRAM) 1996
L’auteur nous dévoile les rouages et les mécanismes qui agissent dans le sentiment d’abandon. Elle nous décrit les fondements de la relation première et nous démontre comment, chez l’humain, la marque de l’abandon dans la petite enfance façonne et modèle les relations futures. Un livre qui aidera tous ceux qui ont vécu l’abandon à mieux se comprendre et à se reconstruire.

L’enfant abandonné, guide de traitement des troubles de l’attachement – Niels Peter Rygaard (de boeck) 2005
Les compétences sociales et émotionnelles d’une personne se construisent lors des premières années de l’attachement entre un enfant et celui qui s’en occupe.
Pour 3 à 5 % des enfants cependant, ce processus est perturbé par des carences précoces, des parents dysfonctionnels, un manque de soins.
Niels Peter Rygaard, auteur de ce guide de thérapie, travaille depuis 25 ans avec des jeunes souffrant de troubles graves de l’attachement ainsi qu’avec leurs familes. Il propose des listes de symptômes aux différents stades de développement, des profils de tests compréhensibles et des conseils de traitement faciles à mettre en oeuvre.

Les troubles de l’attachement, les comprendre, les repérer, les dépasser – Marielle Sulmoni

Le bébé face à l’abandon, le bébé face à l’adoption – Myriam Szejer 2003
Pour mieux comprendre la situation des bébés abandonnés puis adoptés et celle de leurs parents de naissance ou adoptifs, en France ou à l’étranger, juristes, historiens, anthropologues, psychanalystes, pédo-psychiatres, sages-femmes, assistantes sociales, pédiatres, obstétriciens et psychologues apportent ici leur contribution au débat.

L’adoption internationale, que sont-ils devenus ? Denise Spring-Duvoisin (Advimark) 1986
Ancienne responsable des adoptions à Terre des Hommes, l’auteur nous présente de manière détaillée une enquête réalisée auprès de 282 jeunes adultes adoptés en Suisse dans leur petite enfance.

Les intermédiaires en adoption agréés en Suisse – Service Social International – 2000
Recueil des prestations offertes par les intermédiaires. Il ne faut bien sûr pas oublier de contrôler si toutes les données sont toujours actuelles.

Origines, identités, destinées – Michel Soulé, Bernard Golse (ESF éditeur)1996
Les questions sur les origines, l’identité, la destinée, et l’urgente nécessité d’y répondre, suscitent nos réflexions, depuis, notamment, que la filiation a accepté d’autres références que traditionnelles. Les auteurs font le point sur ce que l’Homme donne actuellement comme réponse à ces interrogations fondamentales.

Ces enfants dont personne ne veut – Pierre Verdier, Marieke Aucante (Ed. Dunod) 1997
Un ouvrage sur l’amour familial prodigué aux enfants malades ou gravement handicapés dans le cadre d’une procédure d’adoption

Psychologie et pédagogie en général

Relaxation et détente des enfants– Philippe Barraqué (Jouvence Editions) 2001
Avec ce livre écrit par Philippe Barraqué, musicothérapeute, déjà l’auteur d’un autre ouvrage La Voix qui guérit (chez le même éditeur), l’enfant se relaxe en s’amusant grâce à des comptines originales, des jeux sonores, des techniques de connaissance de soi adaptées pour lui. Relaxation et détente des enfants propose également aux parents attentifs un bilan relaxologique personnalisé et suit l’évolution de l’enfant de la prime enfance à l’adolescence.

Pères présents, enfants gagnants – D. Beauchamp, D. Renaud, C. Thibaudeau 1996
Ce guide de réflexion et d’exercices s’adresse à tous les pères, à ceux qui s’engagent dans un groupe d’entraide comme à ceux qui désirent poursuivre une démarche personnelle. Il a pour but de leur permettre de réfléchir au rôle paternel et d’améliorer leurs relations avec leurs enfants

L’amour ne suffit pas – Bruno Bettelheim

Pour être des parents acceptables – Bruno Bettelheim

Tout est-il joué avant 3 ans ? – John T. Bruer

Sous le signe du lien – Boris Cyrulnik

Les vilains petits canards – Boris Cyrulnik

Un merveilleux malheur – Boris Cyrulnik

La naissance du sens – Boris Cyrulnik

Ces enfants qui tiennent le coup – Boris Cyrulnik

L’intelligence avant la parole – Boris Cyrulnik, Michel Soulé

La Jalousie – Danielle Dalloz (BAYARD Editions) 1999
Si elle nous laisse souvent démunis, la jalousie que manifeste notre enfant est un sentiment normal au début de la vie. Elle constitue même une étape essentielle de son développement qui lui apprend à s’ouvrir aux autres. Pour la dépasser, il faut que l’enfant puisse l’exprimer.

Reste le quotidien, les rivalités et les disputes. Forte de son expérience de thérapeute, Danielle Dalloz aide ici les parents à accepter la jalousie et à accompagner l’enfant pour qu’il trouve sa place au sein de la famille.

Oser être mère au foyer – Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt (Albin Michel) 2001
On compte aujourd’hui plus 2,5 millions de mères au foyer. Ces femmes dites « inactives » ont fait le choix d’accorder plus de temps à l’éducation de leurs enfants ou de prendre en charge des activités associatives ou parascolaires… Cet ouvrage met en relief la fonction familliale mais aussi sociale de ces femmes au foyer. L’auteur, journaliste, a elle même fait provisoirement le choix de ne pas travailler. Elle souligne également le besoin pour les enfants d’avoir des parents disponibles.

Qu’est-ce que je viens de te dire ? – Denis Donovan, Deborah McIntyre

Une ethnopsychiatre à l’école – Rébecca Duvillé

Mères-filles, une relation à trois – C. Eliacheff, N. Heinich

J’aime pas me séparer – Nicole Fabre

Le défi des mères – Anne-Marie et Isabelle Filliozat

Le triangle primaire, le père, la mère et le bébé – E. Fivaz-Depeursinge, A. Corboz-Warnery

Parents paranos – Frank Furedi

Guérir de son enfance – Jacques Lecomte (odile Jacob) 2004
Un livre complet sur la résilience, ses fondements et son processus. Comment un enfant blessé par la vie devient-il résilient ? Gilles Lecomte analyse tout ce qui peut, dans l’entourage, permettre à l’enfant de résister au malheur. Il met l’accent sur le besoin fondamental de repères dans la reconstruction et sur l’importance du sens que l’on peut donner à sa souffrance. Un livre parfois polémique qui remet en question le rôle des psys dans la résilience : ils ne sont pas les seuls à pouvoir accompagner et certains sont plus néfastes que bénéfiques.

Maman, ne me quitte pas ! – Bernadette Lemoine, Anne-Marie d’Argentré (Ed. St Paul) 2000
Ils ont tous une histoire unique, ces enfants et adolescents que Bernadette Lemoine, psychologue, reçoit en entretien, accompagnés de leurs parents. Pourtant, inconsciemment, ils poussent tous le même cri ; « Maman, ne me quitte pas ! ». En effet, un grand nombre de difficultés psychologiques, de troubles du comportement (sommeil perturbé, difficultés relationnelles, refus de l’autonomie, insatisfaction permanente, difficultés scolaires, certaines anorexies ou boulimies, énurésie…) ont pour origine une « angoisse de séparation », signe d’une souffrance liée à une séparation mal vécue dans la petite enfance. L’événement, souvent banal, qui a conduit l’enfant à se croire abandonné, est mis en lumière, avec le concours des parents et de leur enfant.

La Fessée – Olivier Maurel

Ce qui fait grandir l’enfant – Nanchen Maurice

Eduquer pour rendre heureux – Portelance Colette

Comment ne pas être une mère parfaite – Libby Purves (Ed. Odile Jacob) 1994

Faites-vous partie des mères parfaites ou des vraies mères ? Les mères parfaites sourient toujours, ont des maisons immaculées, n’élèvent jamais la voix… Les vraies mères portent des pull-overs tachés, ne finissent jamais rien, soupirent d’épuisement… Le problème, c’est que les mères parfaites n’existent que dans les livres. Toutes les autres, ou presque, se rongent et se sentent coupables… Voici un petit livre bourré d’anecdotes et de trucs efficaces pour être une bonne mère sans trop se compliquer la vie. En somme, une mère imparfaite, mais heureuse…

Même pas grave ! – Olivier Revol (J’ai lu) 2007
Les notes baissent, l’école ne veut plus de l’enfant, à la maison, la tension monte. La souffrance n’est pas une fatalité. Il faut poser un diagnostic fiable (précocité, hypractivité, dyslexie, etc) pour pouvoir traiter efficacement les problèmes.

Détache-moi ! – Marcel Rufo (Anne Carrière) 2005
A la naissance, le bébé ne fait qu’un avec sa mère. C’est le temps de la fusion, indispensable. Cependant, il faut grandir et, pour cela, prendre de la distance, afin de gagner de nouveaux territoires d’autonomie et de liberté. Tout le développement psychomoteur de l’enfant, toute vie humaine apparaissent comme une suite d’attachements et de détachements, de conquêtes et de séparations. Mais peut-on se séparer sans peine ? Pourquoi la séparation fait-elle naître en nous un sentiment d’abandon ? Qu’est-ce que le travail de deuil, et est-il jamais terminé ? A quoi servent les souvenirs ? Sommes-nous vraiment nostalgiques de la fusion première avec notre mère ?

Le bonheur est toujours possible – St. Vanistendael, J.Lecomte (Bayard Editions) 2000
Nous connaissons tous des enfants qui, en dépit de conditions difficiles, surmontent les obstacles, tiennent le coup et deviennent des personnes bien insérées socialement. Mais nous sommes ainsi déformés que nous avons tendance à voir ce qui ne va pas, ceux qui tournent mal, et à ignorer ceux qui s’en sortent bien. Il est temps de reconnaître la valeur et la compétence de ceux qui nous entourent, de les aider à faire émerger ces qualités souvent latentes, de positiver notre regard sur eux.

La résilience ou le réalisme de l’espérance – Stefan Vanistendael (BICE) 1998

Tribunal des mineurs – Zermatten Jean

Vidéos – DVD

Adoptions en Colombie – ARTE reportage

Parlez-moi d’amour, le désir – Cyrulnik Boris

L’adoption en question – Des racines et des ailes

L’adoption – Les maternelles

Adoption au Népal + Moi, l’adoptée, rencontre entre la famille adoptive et la biologique

Boris Cyrulnik nous explique d’où vient la résilience

Locsy une maison pour grandir

Erda-Martine (CD)

Des parents désemparés – Temps Présent, 20.08 2009
Manque d’autorité, peur de s’affirmer, angoisse de n’être plus aimé. De plus en plus de parents ne savent plus comment éduquer leurs enfants. Quatre familles romandes ont accepté d’expliquer les difficultés auxquelles elles sont confrontées au quotidien. Ces parents désemparés sont encadrés par des éducateurs spécialisés qui interviennent directement dans leur famille (dont Anandi Janner-Steffan)

Adopte-moi – France 5, 2009
Un enfant déposé, trouvé, conduit dans un orphelinat. A peine quelques mois et i faut déjà changer de vie pour ces enfants nés sous de mauvais auspices. Une vie en communauté dans un orphelinat. Et puis l’espoir d’une adoption par une famille.
L’originalité de cette série documentaire est d’inverser le regard sur la question de l’adoption : suivre le destin des enfants qui sont dans des orphelinats, puis vivre la rencontre et suivre le parcours de familles qui se construisent.

Va, vis et deviens – Radu Mihaileanu 2005
En 1984, des milliers d’Africains se retrouvent dans des camps au Soudan. Une vaste action est menée pour emmener des milliers de Juifs éthiopiens vers Israël.Une mère chrétienne pousse son fils de neuf ans à se déclarer juif pour le sauver. L’enfant arrive en Israël. Déclaré orphelin, il est adopté par une famille française sépharade vivant à Tel-Aviv. Il grandit avec la peur que l’on découvre son double-secret et mensonge : ni juif, ni orphelin, seulement noir. Il découvrira l’amour, la culture occidentale, la judaïté mais également le racisme et la guerre dans les territoires occupés.

Holy Lola – Bertrand Tavernier 2004
Le désir d’enfant entraîne un jeune couple, Pierre et Géraldine, au coeur d’un voyage initiatique au bout du monde, dans un pays martyrisé par l’Histoire : le Cambodge. Pour eux, commence une aventure éprouvante et formidable : ronde des orphelinats, confrontation avec les autorités françaises et cambodgiennes, menaces de trafics. Sans oublier la méfiance et la jalousie mais aussi l’entraide de la petite communauté des adoptants réunie par le hasard.

Adoption, la filière de l’Inde – Danemark 2007
Des reporters danois se faisant passer pour des représentants d’une agence européenne d’adoption sont partis en Inde, pays où plusieurs scandales ont éclaté. Des orphelinats ont en effet dû fermer leurs portes parce qu’ils avaient acheté ou kidnappé des bébés pour les vendre à des parents originaires d’Australie, des Etats-Unis ou d’Europe. Peu importe le bien-être des enfants, seul compte l’argent qu’ils peuvent procurer. Les bébés sont devenus des marchandises.

Adoptés en Éthiopie – Quehr, TV suisse allemande
Discussion avec des adultes adoptés EN ALLEMAND

Adoption, comment élever les enfants des autres ? – Ça se discute, Delarue Jean-Luc

Né sous X – Ça se discute, Delarue Jean-Luc

Abandon d’enfant : à la recherche d’un amour perdu – Ça se discute, Delarue Jean-Luc

Abandonné dans l’enfance puis adopté, faut-il rechercher notre famille biologique et nos racines ? – Jour après jour, Delarue Jean-Luc

Enfants adoptés, les aime-t-on autant ? – Toute une histoire, Delarue Jean-Luc

Comment se remettre d’une adoption ratée ? – Toute une histoire, Delarue Jean-Luc

Abandonnées, elles ont surmonté leur blessure d’enfance – Toute une histoire, Delarue Jean-Luc

Faux orphelins – Des racines et des ailes

********
******
***
*

Pour toute question ou tout renseignement, contactez la bibliothécaire :

Eveline Pheulpin Racine
Rue des Frênes 22
2206 Les Geneveys-sur-Coffrane
032 857 10 05